ACTUALITÉS

Les Aligneurs orthodontiques : Mise au point

Par Younes Kalakhy

Depuis l’époque d’angle et Tweed l’orthodontie a fait de belles avancées scientifiques , des bagues métalliques sertissant les dents ; les pliages d’arc qui transmettent l’information aux brackets à plat  ; les brackets preinformées de Roth que les « straigtwireurs »ont vénéré depuis des années ; ou encore l’orthodontie linguale ….toutes cette technologie avaient évidemment comme objectif de traiter les anomalies avec moins de contraintes techniques, plus de précision par l’optimisation des déplacements 3D et un respect des structures biologiques ….

L’avènement de la technologie 3D notamment la fabrication additive et le développement des softwares a réintégré de nouveau l’ancien concept de Kisling qui consistait à déplacer manuellement les dents sur les moulages en plâtres et fabriquer des séries de gouttières pour corriger la position des dents ; et c’est ça effectivement qu’offrent les aligneurs 3d mais avec la différence de conversion du déplacement du mode analogique en mode numérique. L’intégration du CBCT ; smile design et le scan de face 3d ont en outre permis de matcher et de prévisualiser le résultat des déplacements 3D dans les alvéoles et peaufiner les rapports avec les tissus mous …

Une technologie répondant aux données de la médecine factuelle ; les indications et les limites bien que sont codifiées ; une ligne de démarcation est difficile à tracer selon l’expérience et l’expertise de chacun, un aligneur peut rendre service entre les mains d’un orthodontiste chevronné ; un smildesigneur pour le principe « ABB » (aligning, blaiching and bonding) comme pour l’omnipraticien désirant pour des déplacements mineurs …

Pour le processus industriel il s’est nettement amélioré par l’apparition des imprimantes 3D dernière génération offrant plus de finesse sur la conversion des fichiers STL en formats physique ; un traitement quantitatif largement optimisé ; et l’amélioration des polyuréthanes par l’intégration des fibres en élastomères dans la masse pour plus de souplesse … Cependant le traitement par aligneur devrait s’inscrire dans une démarche diagnostique et thérapeutique avec une bonne assise théorique par l’instauration d’un bilan orthodontique et appréhender les aligneurs comme un outils parmi d’autres dans notre arsenal thérapeutique et ne pas le convertir en outil tout terrain ni tomber dans les surtraitements ; il va falloir bien penser la décision et rationaliser les indications.

Articles Similaires

Programme D’Unité d’Urgence Dentaire COVI19

admin

Buying Some Time

admin
No any image found. Please check it again or try with another instagram account.